L’équipe

Antonio Rodriguez

Antonio Rodriguez est professeur associé de littérature française (XIXe-XXIesiècles) à l’Université de Lausanne, codirecteur du programme doctoral de littérature française (CUSO) depuis 2012. Spécialisé sur les questions lyriques, il est le secrétaire général de l’International Network for the Study of Lyric (INSL). Il consacre de nombreuses publications aux avant-gardes du début du XXesiècle et est actif dans différents projets internationaux touchant cette période. Après avoir dirigé des numéros de revue (Europe, Les Cahiers Max Jacob 2006-2014), plusieurs colloques et les principaux travaux éditoriaux sur Max Jacob, notamment le regroupement dans son œuvre chez Gallimard, il est aujourd’hui considéré comme le spécialiste de cet auteur, ce qui l’amène à superviser différents travaux scientifiques sur ces questions (thèses, mémoires, peer review). Il collabore par ailleurs à différentes recherches sur Cocteau, Reverdy ou les auteurs surréalistes.

Christine Le Quellec Cottier

Dr. Christine Le Quellec Cottier est maître d’enseignement et de recherche 1 à l’Université de Lausanne. Directrice du Centre d’Études Blaise Cendrars depuis 2009, elle a publié plusieurs essais et dirige la collection « Cendrars en toutes lettres ». Elle a conçu plusieurs expositions portant sur l’œuvre de Blaise Cendrars et participé à l’édition des Œuvres complètesde Blaise Cendrars dans la Bibliothèque de la Pléiade (4 volumes, 2013, 2017). Spécialiste des littératures de langue française (XXesiècle), ses recherches se concentrent sur une proposition de nouvelle lecture de l’histoire littéraire francophone d’Afrique. Elle est responsable du programme de master « Études africaines : textes et terrains » (2016) de la Faculté des Lettres de l’UNIL et coordonne le nouveau « Pôle pour les Études africaines » qui rassemble les diverses initiatives interdisciplinaires concernées par ce champ d’études.

Nadejda Magnenat

Nadejda Magnenat est doctorante FNS à l’Université de Lausanne. Elle est notamment en charge de co-diriger et de réaliser une anthologie vidéo de la poésie en Suisse romande. Formée aux métiers techniques du cinéma (elle est diplômée du département cinéma de l’École cantonale d’art de Lausanne), elle a travaillé une dizaine d’années en tant que scénariste, réalisatrice et directrice de production avant de produire des films. Elle a ensuite rejoint le monde académique pour suivre des études littéraires et soutenir un mémoire de Master interdisciplinaire en 2014, intitulé Le Cinématographe et les poètes modernistes (co-dirigé par les Profs. Antonio Rodriguez et Benoît Turquety). Elle a reçu un Prix de faculté pour ses excellents résultats généraux.

Jehanne Denogent

Jehanne Denogent est doctorante FNS à l’Université de Lausanne, où elle a mené au préalable des études de français moderne, philosophie et linguistique, avant d’accomplir une spécialisation en « Études africaines : textes et terrains ». Ses excellents résultats généraux ainsi que son mémoire, intitulé Du primitif au primitivisme dans Moravagine et Dan Yack de Blaise Cendrars (dir. Christine Le Quellec Cottier), lui ont valu un Prix de faculté.